Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 27, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Angoulême 2017 : pronostics pour un palmarès

25 janvier 2017 |

Qui décrochera le Fauve d’or au prochain Festival international de la bande dessinée d’Angoulême ? Quels albums de la sélection officielle sauront séduire le jury présidé par Posy Simmonds ? Comme chaque année, et parce qu’on se trompe tout le temps mais que c’est tellement amusant, nous nous livrons au petit jeu des pronostics.

prof_fall_couvMettons de côté le Fauve jeunesse, choisi par un jury d’enfants et animé par le vainqueur de l’an dernier, Benjamin Renner. Car il est toujours compliqué de deviner qui fera l’unanimité chez les petits. Mais s’il fallait choisir, on choisirait Dans la forêt sombre et mystérieuse de Winshluss.

AogresDieuxDemiSang_couvu rayon polar, les derniers Fauves polar SNCF – remis par un jury à part – ont souvent couronné des outsiders ou des albums d’éditeurs indépendants (Tungstène l’an dernier). Alors, pour cette édition 2017, si L’Été Diabolik semble en position de favori, en raison de son scénario malin et de son graphisme éblouissant (et de sa capacité à fédérer – il a déjà remporté le Prix de la BD Fnac), on miserait davantage sur le troublant Prof. Fall d’Ivan Brun et Tristan Perreton, chez Tanibis.

leclubdesdivorces_2_coverPour le Prix du public Cultura, même si la compétition sera serrée avec Shangri-La, gageons que l’excellent Les Ogres-Dieux – Demi-sang réunira le plus de suffrages des lecteurs. Pour voter, c’est par ici.

shangri-la_couvCôté Fauve patrimoine, encore une fois, les candidats sont tous des poids lourds. Mais peut-être que l’exposition dédiée cette année à Kazuo Kamimura, ainsi que le beau portrait de femme que le mangaka dresse dans Le Club des divorcés, pourront pousser Posy Simmonds et son jury à couronner cette oeuvre japonaise ?

Le Fauve révélation récompense un auteur « dont la bibliographie professionnelle ne peut compter plus de trois ouvrages ». Bon, si on exclut ses participations au collectif Doggybags, et qu’on compte Adrastée (d’abord deux tomes, réunis en intégrale) comme un seul livre, Mathieu Bablet répond au critère et son Shangri-La mériterait amplement de repartir avec un trophée. Mais les candidats costauds sont nombreux cette année : Stupor Mundi, Histoires croûtes, Pelote dans la fumée, Kobané Calling et Megg, Mogg & Owl notamment.

album-cover-large-30609On retrouve aussi Megg, Mogg & Owl en lice pour le Fauve de la série. Mais en face, il y a l’épopée comics Saga, plusieurs fois nommée, jamais couronnée. Et en outsider : The Grocery et Chiisakobé.

Chiisakobe_Le_Serment_de_Shigeji_tome_4Pour le Prix spécial du jury, on imagine comme un lauréat un livre atypique, qui touchera le coeur des membres du jury, comme Carnet de santé foireuse l’an dernier. Vivre à Frandisco pourrait créer la surprise. Mais Pelote dans la fumée paraît être un candidat plus que crédible, tout comme Chiisakobé.

Enfin, pour le Fauve d’or du meilleur album, le jury choisira cette année au sein d’une liste réduite de dix livres. Et là, un album se dégage : Patience de Daniel Clowes, oeuvre très aboutie d’un immense auteur américain, peut-être plus accessible que d’autres de ses livres. Notons tout de même un challenger : Chiisakobé (oui, on le voit bien repartir avec quelque chose).

couverture_c_daniel_clowes_-_cornelius_2016-2-c990aAllez on résume, pour un palmarès potentiel :

Fauve d’or : Patience – Daniel Clowes (Cornélius)
Fauve Prix spécial du jury : Chiisakobé #4 – Minetaro Mochizuki (Le Lézard noir)
Fauve Prix de la série : Saga #6 – Brian K. Vaughan et Fiona Staples (Urban Comics)
Fauve Prix Révélation : Shangri-La – Mathieu Bablet (Ankama)
Fauve Prix du public : Les Ogres dieux #2 – Hubert et Bertrand Gatignol (Soleil)
Fauve Prix du patrimoine : Le Club Des Divorcés – Kazuo Kamimura (Kana)
Fauve Polar SNCF : Prof. Fall – Ivan Brun et Tristan Perreton (Tanibis)
Fauve Jeunesse : Dans la forêt sombre et mystérieuse – Winshluss (Gallimard)

Il aurait de l’allure, non ? Et vous, qui voyez-vous repartir avec un Fauve ?

Publiez un commentaire