Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Monde du manga #37

9 novembre 2018 |

Le Monde du manga est de retour ! L’idée : un tour d’horizon mensuel de l’actualité de la bande dessinée asiatique, en France et au Japon, mais aussi dans le reste du monde. Acquisitions, animations, initiatives éditoriales, récompenses, venues d’auteurs, revue de presse… Tout ce qui fait la culture manga pourra se retrouver dans ce panorama, coup d’œil sur les bonnes sorties récentes et à venir inclus. Bienvenue dans le Monde du manga !

 

Si vous l’avez loupé sur BoDoï…

Nagabe, mangaka hors cases
Tout l’art de Li Kunwu
Que valent les premiers mangas de Vega ?
Taro Samoyed, une mangaka aux fourneaux

 

Beastars illutrationBeastars enfin en France !

On vous en a parlé à plusieurs reprises dans Le Monde du manga (#33 & #34) et voilà que Beastars est enfin annoncé en France. Il faut dire qu’après avoir terminé 2e au Kono Manga ga Sugoi 2017, le palmarès de la série est impressionnant : Prix Manga Taishô 2018, Prix Kodansha (catégorie shônen) 2018, Prix du jeune talent aux Prix Culturel Osamu Tezuka 2018 et Japan Media Arts Festival 2018 ! Au Japon, le 11e tome est paru le 8 novembre 2018 et la série est à présent tirée à 2 millions d’exemplaires. En France, ce sont les éditions Ki-oon qui nous font le plaisir de publier ce titre. Et pour bien commencer l’année, les deux premiers tomes sortiront simultanément le 24 janvier 2019. Préparez-vous à rentrer dans ce portrait moderne de notre société au travers de personnages animaliers anthropomorphes, plus humains que jamais.

 

10 titres sélectionnés pour le deuxième prix Konishi

En janvier 2018, Sébastien Ludmann a remporté le premier prix Konishi pour la traduction de manga japonais en Français grâce à sa traduction de Golden Kamui. Pour sa deuxième édition, un jury de grands lecteurs de mangas (dont je fais partie) a sélectionné 10 titres publiés entre octobre 2017 et septembre 2018. Les nommés ont été choisis pour leurs qualités propres et liées à leur traduction française : Good Morning, Little Briar-Rose traduit par Miyako Slocombe, The Promised Neverland traduit par Sylvain Chollet, Zero traduit par Aurélien Estager, La Virginité passé 30 ans – Souffrances et désirs au quotidien traduit par Aurélien Estager, Charivari ! traduit par Léopold Dahan, Blue Giant traduit par Anne-Sophie Thevenon, Dead Dead Demon’s Dededede Destruction traduit par Thibaud Desbief, Otaku Otaku traduit par Aline Kukor, La Maison du soleil traduit par Claire Olivier, To your eternity traduit par Thibaud Desbief. Cela donne au final une sélection variée dans laquelle on trouve des mangas d’auteur et des titres mainstream, des seinens, des shônens et des shôjos… On retrouve trois traducteurs déjà nommés l’année dernière : Miyako Slocombe, Thibaud Desbief et Sylvain Chollet. Deux traducteurs se démarquent déjà, puisque Thibaud Desbief et Aurélien Estager sont tous deux nommés deux fois lors de cette édition. Un grand jury composé Stéphane Beaujean (directeur artistique du festival d’Angoulême), Patrick Honnoré (traducteur), Karyn Nishimura Poupée (journaliste), Claude Leblanc (rédacteur en chef de Zoom Japon) et Blanche Delaborde (Chercheuse à l’Inalco) délibèrera, puis annoncera le vainqueur lors d’une conférence au festival d’Angoulême fin janvier 2019. Des commentaires du jury et des traducteurs sur les sélectionnés sont disponibles sur le site officiel.

Selection Konishi 2018

 

Naoki Urasawa de retour en force au Japon !

Asadora UrasawaNaoki Urasawa a lancé une nouvelle série prépubliée toutes les deux semaines dans le Big Comic Spirits : Asadora !. Dans ce manga biographique, on suit une fille de l’après-Seconde Guerre mondiale à nos jours. Alors que, jusqu’en 2009, l’auteur avait pour habitude de mener deux séries en parallèle, cette nouvelle série d’envergure arrive près de deux ans après la fin de Billy Bat. Autre nouveauté dans sa carrière, c’est la toute première fois que le mangaka accepte de diffuser sa série au format numérique.

– Naoki Urasawa a aussi eu le droit à une grosse mise en avant dans le dernier numéro du Monthly ! Spirits. On pouvait trouver à l’intérieur un one-shot de 18 pages portant sur l’histoire du chanteur Kenji Endô (qui l’a déjà inspiré pour 20th Century Boys), un calendrier, deux interviews et une discussion avec un acteur. Plus de détails sur le site Okachi.

 

En bref – France

Actualité

– Dans le top des ventes de septembre 2018, The Promised Neverland confirme l’importance de son lancement. Entre le 20 août et le 16 septembre 2018, c’est non seulement le seul titre à placer 3 tomes dans le classement (tous ceux sortis, donc) et la seule nouveauté de l’année à être présente ! Le mois précédent la sortie de son 3e tome, la série était déjà dans le top avec ses 2 premiers volumes… Le succès escompté par l’éditeur est donc bel et bien au rendez-vous, sachant qu’il devrait être encore plus marqué avec l’arrivée de l’adaptation animée du manga début 2019. (Source : Manga News)

Rin 10– Belle initiative de la part de Kana : trois des séries de l’éditeur bénéficien de réductions importantes dans leur version numérique. Ainsi, vous pouvez trouver le premier tome d’Après la Pluie, du Pavillon des Hommes et de Shirayuki aux cheveux rouges gratuitement sur Izneo. Les trois suivants sont au tarif de 1,99 €. Voilà une occasion parfaite pour découvrir ces beaux mangas.

– Alors que le premier tome du Tigre des neiges d’Akiko Higashimura vient de paraître au Lézard Noir, les éditions Delcourt/Tonkam prévoient d’aller enfin au bout de la publication Princess Jellyfish. Après 3 ans d’absence (!), l’éditeur a promis la sortie des tomes 16 et 17 en 2019, même si aucune date précise n’a été communiquée pour le moment. Par la même occasion, l’éditeur a précisé que les 15 premiers tomes étaient dorénavant disponibles au format numérique… de quoi pallier un tant soit peu leur indisponibilité en librairie.

– Toujours chez Delourt/Tonkam, le nouveau tome (le 10) du manga RiN de Harold Sakuichi sortira le 12 décembre 2018, après 20 mois d’absence. Il restera encore 4 tomes à publier pour conclure la série. Espérons qu’ils ne mettront pas autant de temps à sortir !

Kazé Manga a annoncé une hausse tarifaire pour leurs shônens et shôjo dès le 1er janvier 2019. À cette date, les mangas passeront respectivement de 6,79 € à 6,89 € et de 6,99 € à 7,15 €. Cette augmentation est en partie justifiée par la hausse du prix du papier (elle a été de 8% en 2018 selon l’éditeur).

Petit Bateau Ghibli– La marque Petit bateau s’associe au studio Ghibli pour proposer une ligne de vêtement aux couleurs des films Mon voisin Totoro, Le Voyage de Chihiro et Ponyo sur la falaise. La collection porte sur une ligne de vêtements sobres ornementés de petits dessins brodés ou imprimés. Il est également possible d’acheter des marinières sur lesquels il vous restera à positionner 3 patchs brodés. Les prix, au-dessus des standards de la marque, vont de 20 à 125 € en fonction des modèles.

– Ghibli toujours, la boutique éphémère du célèbre studio d’animation est de retour à Paris pour le 3e année consécutive. Cette année Totoro fête ses 30 ans et son univers sera donc plus que jamais mis en avant. Ce « Château éphémère » a ouvert ses portes le 20 octobre et les refermera le 2 décembre 2018. Il présente 300 produits dérivés sur une surface de plus de 60 m2 et est ouvert tous les jours. Pour les Parisiens, rendez-vous 10 passage Thiéré dans le 11e, pour les provinciaux, vous pouvez trouver tous ces produits sur le site officiel.

 

 

Acquisitions, arrêts de commercialisation, rééditions

Affiche Couverture MatsumotoTaiyô Matsumoto sera un des invités majeurs du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême et les éditeurs historiques de l’auteur se lâchent enfin ! Après la sortie des inédits Zero et du Rêve de mon père en 2018, 2019 s’annonce encore plus chargé. Des années après la première publication (suivie de sa longue absence en librairie), Ping Pong sera réédité chez Delcourt/Tonkam le 16 janvier. Avec cette nouvelle édition de luxe en deux volumes de plus de 500 pages, pages couleur, un poster et un chapitre inédit, ce sera l’occasion de (re)découvrir cette série emblématique du mangaka (29,99 € l’un). Amer Béton sera également de retour dans les librairies avec une réimpression de l’intégrale, qui sera pour l’occasion agrémentée d’une jaquette inédite. De son côté, Kana publiera un one-shot inédit, grand format et en sens de lecture français nommé Éveil. Un ouvrage cartonné disponible dès le 18 janvier pour 18 €. Le très moebiusien Number 5 reviendra aussi en intégrale. Les deux tomes seront disponibles, à 18 € l’un, à la même date. Enfin, comme pour Osamu Tezuka l’année dernière, Taiyô Matsumoto aura le droit à son catalogue d’exposition à l’occasion de sa mise en avant au festival d’Angoulême.

Blame and so on– Si Taiyô Matsumoto est à l’honneur en 2018 et 2019, c’est aussi le cas du deuxième grand auteur japonais invité au Festival international d’Angoulême : Tsutomu Nihei. À l’occasion de sa venue, les éditions Glénat viennent de publier sa nouvelle série (Aposimz), et de rééditer son œuvre culte en format deluxe (Blame !). Elles ont dernièrement annoncé la sortie de l’artbook Blame ! and so on, 20 ans après sa parution au Japon ! En librairie le 16 janvier, au prix de 24,90 €.

– Après la sortie de leurs nouveautés ouvrant leur catalogue en 2018 et l’annonce de 3 titres à venir, les éditions Vega continuent de dévoiler les mangas qui marqueront le début de leur année 2019. Elles annoncent à présent un titre grand format tout en couleur de Tetsuya Chiba (Ashita no Joe) ! Hinemosu no Tari Nikki est un récit commencé en 2015 qui revient à la fois sur la vie de l’auteur et sur les événements historiques qui ont marqué son existence (17 janvier, 11 €). Pour en savoir plus sur ce nouvel éditeur, nous vous invitons à lire notre interview.

Hinemosu-no-Tari-Nikki-jp– Plus de 13 ans après la fin de la publication de Psychometrer Eiji, Masashi Asaki sera de retour dans les librairies françaises en 2019 avec My Home Hero. Avec le scénariste Naoki Yamakawa, le dessinateur revient avec un thriller recommandé par Maxime Chattam en personne. Dans ce titre, un père fera tout pour protéger sa fille et ira même jusqu’à se mettre à dos les yakuzas ! Une série qui s’annonce violente et haletante. Premier tome à paraître chez Kurokawa le 10 janvier  (7,65 €).

– Les éditions Pika ont annoncé leurs premières nouveautés de 2019 : Elin – La charmeuse de bêtes en janvier et Akû – le chasseur maudit en février. Deux titres terminés, tirés du catalogue des éditions Kodansha. Dans le premier, le lecteur est plongé dans un univers de fantasy peuplé de créatures imaginaires. Dans le second, on suit une tribu de chasseurs du paléolithique.

– Les éditions Black Box préparent deux titres de Yukinobu Hoshino (2001 nights stories, Rain Man…) : The Moon Lost – Une nuit sans lune (2 tomes) et Kamunabi – Mythes et récits au féminin. Deux seinens issus des magazines Afternoon (L’île errante, Vinland Saga…) et Big Comic (Blue Giant, Happy !…) qui se développeront autour de la science, de la science-fiction, des mythes et de l’écologie. Comme l’éditeur a l’habitude de le faire, ces deux œuvres seront soumises au mécénat des lecteurs dans un futur proche.

Yukinobu Black Box

– Après la sortie de Mémoires d’un frêne début 2018, le coréen Park Kun-Woong (Fleur, Je suis communiste…) aura le droit à un nouveau one-shot en 2019 : Le Journal de Jessie. Cette adaptation d’un journal écrit sous l’occupation japonaise de la Corée paraîtra le 2 janvier aux éditions Casterman.

– La collection WTF ?! des éditions Akata continue de s’agrandir en accueillant un nouvel ouvrage encore une fois étonnant : Les Contes Graveleux de mon Papy de Kazuhiro Urata. Au programme : des contes du monde entier réinterprétés par un grand-père pour son petit-fils. Seul hic, ces nouvelles moutures sont aussi vicieuses que de mauvais goût. Quelques exemples pour mettre dans le bain : Le Garçon qui criait aux chaudasses, Les Trois Petites Mochonnes, Blanche Neige et les sept collégiens… Sortie prévue le 13 décembre 2018 sous la forme d’un gros volume de 480 pages grand format, vendu 20,55 €.

Soft Metal VampireHiroki Endo (Eden, All Rounder Meguru…) signera enfin son grand retour en France le 13 février avec le premier tome de Soft Metal Vampire. Les éditions Casterman ont en effet acquis la toute dernière série de l’auteur, prépubliée dans le magazine Afternoon. Cinq tomes sont déjà parus au Japon pour ce manga qui présente un monde dominé par les vampires dans lequel une humaine a développé des pouvoirs similaires aux leurs. Eden est sans aucun doute l’un des meilleurs mangas des années 2000, il faudra forcément tenter l’expérience… même si, il faut l’avouer, sur le papier, pour l’instant, cette série ne semble pas avoir l’envergure de son chef d’œuvre.

– Suite à la publication en juin 2018 de l’artbook, l’animé comics et l’album jeunesse tirés du long métrage d’animation Mon voisin Totoro, les éditions Glénat continuent sur cette lancée en programmant la publication d’ouvrages similaires pour Le Voyage de Chihiro (novembre 2018), Princesse Mononoke (janvier 2019) et Le Château dans le ciel (mars 2019). Voilà de quoi ravir petits et grands !

– Après avoir sorti le premier guide officiel de The Ancient Magus Bride, les éditions Komikku proposent celui de Minuscule. Écrit par le mangaka en personne, ce livre de 164 pages reviendra en détail sur l’univers miniature de cette belle série et proposera même quelques pages et illustrations en couleur.

Inugami MaruoSuehiro Maruo sera de retour dans le catalogue du Lézard Noir en 2019. Outre une réédition de Vampyre, les one-shots Gichi Gichi Kid et Dr. Inugami verront leur toute première publication en français. Si le premier ne dépaysera pas les amateurs des trips ero-guro si chers à l’auteur, le deuxième portera sur de la comédie fantastique et sera donc certainement plus abordable aux néophytes.

– Le lectorat étant encore au rendez-vous, Le Lézard Noir continuera la publication de La Cantine de Minuit en 2019. Le 5e tome est prévu pour le printemps, et il sera même accompagné du livre de cuisine officiel de la série. Reprenant les plats de ce manga culinaire, cet ouvrage de 142 pages couleur devrait permettre de se plonger comme jamais dans les créations culinaires de ce restaurant de Shinjuku.

– La collection « Roman graphique du monde » des éditions Akata n’étant pas du tout vendeuse et proposant des ouvrages coûteux, l’éditeur a annoncé l’arrêt de commercialisation de 3 de leurs titres : Moi, jardinier citadin, Les Naufragés, et Mes années 80. Restent donc Mishima Boys (dont l’éditeur a promis la sortie du deuxième et dernier tome prochainement), Seediq Bale et l’indispensable Argent du déshonneur du grand maître du gekiga Hiroshi Hirata !

– Alors que certains profitent du jour d’Halloween pour annoncer des titres horrifiques à venir, les éditions Akata jouent la surprise. Ainsi ils présentent leur première nouveauté 2019 : Celle que je suis de Bingo Morihashi et Suwaru Koko. Dans ce diptyque, les auteurs racontent l’histoire d’un homme qui se sent mal dans sa peau dans les années 80. L’étudiant se sent femme et va commencer à s’accepter comme tel(le). Il est donc question d’identité, de genre, d’acceptation de soi… Voilà un titre qui pourra prendre la relève d’un Éclat(s) d’âme ! Sortie en janvier 2019 au prix de 8,05 €.

Dragon Ball Yamcha– Glénat prépare l’arrivée de Gunnm au cinéma. Après avoir réédité l’intégrale de la série, l’éditeur grenoblois se lance à présent dans la réédition de sa suite, Gunnm Last Order. Cette nouvelle édition proposera pour la toute première fois la série dans le sens original. Les volumes feront environ 300 pages et auront des couvertures inédites. Le premier tome est prévu pour le 21 novembre au prix de 9,60 €.

– Les éditions Glénat sortiront le one-shot Dragon Ball Gaiden consacré à Yamcha. Dessiné par Dragongarow Lee, ce spin-off de l’univers d’Akira Toriyama qui a été très bien accueilli au Japon a un trait qui vous rappellera la belle époque des débuts de Dragon Ball. Avis aux nostalgiques de la première partie de cette série culte !

Kan Takahama (Le goût d’Emma, 2 Expressos…) sera de retour dans le catalogue des éditions Glénat le 6 mars 2019 avec la publication de sa toute première série : La Lanterne de Nyx. Au Japon, le 5e tome de la série sort ce mois-ci et le 6e, qui devrait sortir mi-2019, est annoncé comme le dernier. Dans ce récit, il sera question de commerce, d’ouverture au monde du peuple japonais et d’une jeune vendeuse au pouvoir extraordinaire. Le premier tome, grand format, sera en vente au prix de 10,75 €.

La lanterne de Nyx 1– L’éditeur Rue de l’échiquier publiera début janvier un manga de Kaya Takade. Je suis née dans un village communautaire est un récit autobiographique qui proposera au lecteur de découvrir une expérience de vie collective unique qui s’est déroulée dans les années 1970. Les deux volumes originels seront regroupés dans un gros one-shot publié dans le sens de lecture occidental. Ce volume de 288 pages sera disponible le 3 janvier 2019 au prix de 19,90 €.

– Trois ans après la parution du premier tome, le deuxième et dernier volume du Voleur d’estampes de Camille Moulin-Dupré sortira en librairie le 16 janvier 2019 (13,25 €). Avec son dessin noir et blanc rappelant les peintures traditionnelles japonaises, la série avait su conquérir le public et la critique. Entre-temps, l’auteur a travaillé sur deux scènes et le prologue du film d’animation L’Île aux chiens de Wes Anderson, voilà de quoi expliquer le délai de parution entre les 2 tomes.

– Alors que le manga Kingdom est enfin publié en France par les éditions Meian (déjà 6 tomes de parus et on est déjà bien emballé !), c’est à présent les éditions Black Box qui annoncent l’arrivée de son adaptation animée. Pas de date pour le moment.

 

Articles, bilans, dossiers, interviews…

Yoshitoki Oima, l’autrice du très touchant A Silent Voice et de l’OVNI qu’est To Your Eternity dans le milieu du shônen était présente à Japan Expo 2018. Durant le mois de septembre, Manga News a mis en ligne une interview de la mangaka et Le Journal du Japon en a fait de même avec l’interview qu’ils ont conjointement mené avec d’autres médias. Voilà de quoi en apprendre plus sur la mangaka et sa dernière œuvre en date.

– La chaîne Youtube d’Archipel a mis en ligne une vidéo de rencontre avec l’artiste et mangaka Katsuya Terada. Si nous n’avons eu la chance de découvrir son travail qu’au travers d’une seule de ses œuvres (Saiyukiden – L’étrange voyage vers l’occident), ceux qui ont eu l’ouvrage en main n’ont pu se détacher de son dessin racé et reconnaissable au premier coup d’œil. Partez donc au côté de cet artiste japonais pour en apprendre un peu plus sur lui. Un génie du dessin qui devrait vous rappeler l’impressionnant Jung-Gi Kim !

 

En bref – Japon

Actualité

直感を信じる力_カバー– Que d’actualité pour Inio Asano au Japon ! Après s’être marié le 13 septembre dernier avec la mangaka Akane Torikai (inédite en France), l’auteur a signé la couverture du dernier roman de Yôtarô Kojima (image ci-contre). Mais ce n’est pas tout. Comme on vous le disait dans Le Monde du manga #35, le mangaka avait repris la publication de Yûsha-tachi. Ce titre est à présent terminé et le one-shot regroupant tous les chapitres sortira le 12 novembre au Japon (image ci-dessous). Sa série Dead Dead Demon’s Dededededestruction, en pause depuis le mois de février, va enfin reprendre sa publication dès décembre. Pour fêter les 20 ans de carrière de l’auteur, un recueil d’histoires courtes est paru le 30 octobre et une exposition se prépare. Celle-ci sera visible à l’hôtel Sunshine City du quartier d’Ikebukuro (Tokyo) du 21 décembre au 14 janvier. L’entrée sera payante et on pourra évidemment y voir des planches de l’auteur, mais aussi des goodies ou son premier manuscrit… Enfin, un nouvel artbook nommé CTRL+T2 est prévu pour le 27 décembre. Il devrait prendre la continuité de son premier livre d’illustrations et se centrer sur ses travaux les plus récents, et notamment Reiraku, Dead Dead Demon’s Dededededestruction, Bonne nuit Punpun ou La Fille de la plage

One shot Inio Asano– Dans Le Monde du manga #36, on vous parlait de l’association de 4 gros éditeurs japonais contre le piratage… et ce qui est sûr, c’est que les scans sont loin d’être éradiqués. Fin octobre, c’est une mangaka qui a pris la parole en anglais sur twitter pour exprimer son désarroi. Kohske, l’autrice de Gangsta, a ainsi posté un message demandant à ses lecteurs d’arrêter de télécharger et partager illégalement les mangas. Elle a invité les lecteurs à se diriger vers le réseau de distribution légal et a rappelé que sans les ventes de mangas, les mangakas et elle-même ne pourraient plus faire leur métier… C’est à ce jour l’une des rares fois où un auteur s’est exprimé publiquement sur ce sujet.

Innocent de Shin’ichi Sakamoto (Ascension) va avoir le droit à un artbook numérique : Innocent Artbook « G ». Il regroupera des illustrations d’Innocent et d’Innocent Rouge, mais aussi des dessins inédits. Si certains regretteront certainement le fait que l’ouvrage soit uniquement numérique, il faut noter qu’il aura l’indéniable avantage de pouvoir zoomer à l’envi sur les illustrations reproduites en haute définition. Toutes les étapes de création des illustrations pourront également être visibles, ce qui est un atout que seule une version numérique pouvait offrir. Sortie prévue pour ce mois de novembre. Connaissant la maîtrise graphique de l’auteur, on devrait normalement en prendre plein la vue !

– Alors que la série fait partie des plus belles nouveautés 2018 en France, L’Atelier des sorciers continue à séduire le lectorat japonais. Avec la sortie de son 4e tome, la série atteint un tirage d’un million d’exemplaires. Pour l’occasion, les lecteurs ont le droit à une édition collector qui, outre la jaquette collector proposée jusque-là, offre un kit de coloriage aux couleurs de la série. De ce fait, ce sont 12 crayons de couleur spécialement choisis par Kamome Shirahama et 8 illustrations à colorier qui sont proposées. Vu la qualité graphique de celles-ci, on aurait presque envie de se remettre au coloriage !

L’Atelier des sorciers va également avoir être exposé à la galerie GoFa du quartier Aoyama de Tokyo du 10 novembre au 2 décembre. Planches originales, shikishis dédicacés et produits dérivés seront de la partie !

Coloriage Moyoco Anno 2

– Tout comme Kamome Shirahama, Moyoco Anno (In the clothes named fat, Sakuran…) proposera elle aussi des dessins à colorier pour cet hiver. Le pack sera composé de 12 dessins à colorier, d’une case et d’une reproduction d’un des dessins mis en couleurs par la mangaka. Il pourra être commandé sur les sites de vente en ligne ou directement sur le site de vente de Moyoco Anno, qui livrera en exclusivité une pochette A4 reprenant une des illustrations au marquage au fer chaud.

– Après quatre ans de pause, Fuyumi Soryô (Mars, Marie-Antoinette – La jeunesse d’une reine…) reprendra le 15 novembre la prépublication mensuelle de Cesare, son manga historique mettant en scène la famille Borgia.

– Étant passé de star du manga français à star internationale grâce à la parution de l’adaptation animée de Radiant, Tony Valente sera au Japon en novembre. Au Kaigai Manga Festa 2019, il sera notamment en conférence avec Yusuke Murata (One-Punch Man, Eyeshield 21…), Atsushi Ohkubo (Fire Force, Soul Eater…) et Sukeno Yoshiaki (Twin Star Exorcists) ! Si vous êtes de passage au Japon à ces dates-là, vous trouverez plus de détails sur sa venue sur le site du Kaiga Manga Festa et de l’Institut français au Japon.

– Le tout dernier numéro du magazine Shinchô45 est paru en septembre 2018. La série Pline de Mari Yamazaki et de Tori Miki, qui était jusqu’à présent publiée dans ce magazine, est donc suspendue pour le moment, en attendant de trouver un nouveau support de prépublication. En France, la publication japonaise sera rattrapée le 16 janvier 2019 avec la parution du 7e tome chez Casterman. (Source : Okachi)

Exposition Racailles Bleus

Racailles Blues, manga culte de Masanori Morita (paru originellement chez J’ai lu et indisponible depuis de nombreuses années), va être honoré par une exposition du 4 au 24 décembre 2018. Amateurs de mangas des années 90, si vous êtes de passage au pays du Soleil levant, il ne faudra pas rater ça ! (Source : Okachi)

Le magazine Big Comic Spirits vient de fêter son 2000e numéro et ses 38 ans de publication. On lui doit, entre autres, 20th Century Boys, 7 Shakespeares, Amer Béton, Après la pluie, Bonne nuit Punpun, Chiisakobé, Homunculus, I am a hero, Larme ultime, Ping Pong, Subaru – danse vers les étoiles ou Ushijima (si cette liste ne vous fait pas rêver, on ne peut plus rien pour vous…). Pour l’occasion, de nombreux auteurs du magazine ont dessiné des shikishis exclusifs, créé 1 à 2 pages hommages à l’une des séries qu’ils ont publiée dans le magazine, et réalisé une grande illustration collective (voir le making-of accéléré ci-dessous). Rendez-vous pris pour le 3000e !

 

– Le 36e tome de la série Hunter x Hunter est paru au mois d’octobre au Japon. Pour accompagner cette sortie, Yoshihiro Togashi a repris ses crayons dès le mois de septembre après 5 mois de pause… Espérons qu’il arrivera cette fois-ci à tenir un peu plus longtemps que d’habitude avant de remettre sa série en pause !

Calendrier Akira– Presque 36 ans après sa création, le manga Akira continue à faire rêver les lecteurs de mangas. Preuve en est la vente exceptionnelle d’un calendrier géant (1 m sur 1,414 m) limité à 2109 exemplaires, reprenant les illustrations géantes qui recouvrent les panneaux d’un chantier dans le quartier de Shibuya depuis 2017. La vente a malheureusement eu lieu le 8 octobre uniquement… Ceux qui sont intéressés par celui-ci devront donc maintenant se tourner vers le marché de l’occasion (et des spéculateurs) ! (Source : Natalie)

– Après son carton en manga et ses deux saisons animées, le manga Kingdom de Yasuhisa Hara va être adapté en film par Sony Pictures. Celui-ci est attendu pour le 19 avril 2019 dans les salles obscures japonaises. En France, l’éditeur Meian a commencé son marathon de publication et en est déjà au 6e tome.

 

Animation

– La société Toei Animation a publié ses résultats pour la première moitié de l’année 2018. Avec un chiffre d’affaires de 25,579 milliards de yens (environ 200 millions d’euros), la société marque une augmentation de 9,1% par rapport à la même période de l’année précédente. Le bénéfice net est quant à lui de 5,809 milliards de yens (soit plus de 45 millions d’euros), ce qui représente 35,4 % de plus qu’en 2017. Il s’agit bel et bien d’un record pour l’entreprise qui a fêté ses 70 ans cette année ! L’entreprise récolte ces résultats en partie grâce à son succès à l’étranger (les ventes de droits et licences ont augmenté de 13,1% par rapport à l’année précédente) et l’augmentation de ses recettes liées aux jeux vidéo, en particulier ceux liés à Dragon Ball. Plein d’autres chiffres et détails sont disponibles sur Anime News Network.

– Après une publication chaotique et interrompue en France, le manga Karakuri Circus de Kazuhiro Fujita est adapté en animé. La série a débuté en octobre et est disponible sur Amazon Prime Video. Le studio Voln, qui avait déjà adapté la série Ushio et Tora du même auteur, est aux commandes.

 

Nouvelles séries

Search and destroy Atsushi Kaneko– Pour la première fois de sa carrière, le mangaka Atsushi Kaneko se lance dans un projet qui n’est pas le simple fruit de son imagination. En effet, depuis la parution du premier numéro de Tezu Comi (voir Le Monde du manga #36), l’auteur a entamé Search and Destroy, un remake de Dororo. Le premier chapitre est disponible en ligne, et on peut dire qu’à l’occasion de cette nouvelle parution l’auteur de Wet Moon et de Deathco a un graphisme plus abouti que jamais ! Les Japonais pourront apprécier son dessin dans une exposition du 23 novembre au 29 décembre 2018 à Tokyo. Pour l’occasion, une discussion entre le mangaka et Katsuya Terada (dont nous vous parlions déjà dans ce numéro) aura lieu le 24 novembre.  (Source : Okachi)

– Alors qu’il a récemment terminé Inspecteur Kurokôchi, Kôji Kôno (Gewalt) a déjà commencé dans le tout nouveau magazine de prépublication Young King Bull une nouvelle série au Japon : Lost Drive.

– Hiroko Nagakura (Rudolf Turkey) débutera sa nouvelle série Kemuri to Mitsu le 15 novembre dans le magazine Harta. Celle-ci prendra place durant l’ère Taishô (1912-1926) et nous fera suivre un couple formé d’un militaire et d’une femme au foyer.

Monkey Peak, le dernier survival manga des éditions Komikku, s’offre un spin-off au Japon. Nommé Monkey Circle, celui-ci est réalisé par les mêmes auteurs en parallèle de la série originale.

– Alors que le troisième tome de Deep Sea Aquarium MagMell devrait paraître à la fin de l’année au Japon, Kiyomi Sugishita lance une nouvelle série le 30 novembre prochain dans le Young King Ours : Uma Hime-sama to Shika Ôji (La Princesse Cheval et le Prince Cerf). (Source : Okachi)

Q. Hayashida (Dorohedoro) va lancer une nouvelle série au printemps 2019. Publiée sous le titre Dai Dark, cette série devrait parler d’espace, de planètes et devrait être une grande aventure… tout en restant dans un monde ténébreux si cher à l’autrice. (Source : Okachi)

 

Fin de séries

Dorohedoro 23– Après 167 chapitres et 18 ans de prépublication, le manga Dorohedoro de Q. Hayashida s’est terminé au Japon. Le 23e et dernier tome est prévu pour le 12 novembre 2018 et il sera accompagné par la sortie d’un guidebook avec fiches de personnages et chapitres inédits.

Bestiarius de Masasumi Kakizaki se terminera au mois de décembre 2018 au Japon. Le 7e et dernier tome sortira à la mi-2019.

– Les éditions Akata ont annoncé que, faute de ventes suffisantes, Ma vie dans les bois allait devoir passer au prix de 7,95 € à compter du 6e tome la série. Selon le site Okachi, la série se terminera bientôt au Japon et devrait en tout et pour tout faire 10 à 11 volumes.

– Alors que le premier tome du très trash Starving Anonymous est sorti le mois dernier aux éditions Pika, ce manga de Yuu Kuraishi et Kazu Inabe a pris fin au Japon. Le dernier tome paraîtra le 20 février 2019.

– La toute mignonne série Carnets de chats de Yumi Ikefuji se termine au Japon. Le 5e et dernier tome est prévu pour le début de l’année 2019.

 

En bref – International

solitude-autre-genre-pika– Après un an de hiatus, et pour la toute première fois, les Harvey Awards ont créé une catégorie récompensant le « Meilleur manga » de l’année écoulée. Pour 2018, c’est le manga Solitude d’un autre genre de Kabi Nagata qui a reçu la récompense. Le manga était nommé aux côtés du Mari de mon frère, My Hero Academia, Tokyo Ghoul et l’adaptation de Your name. Invité à la Comic Con de New York cette année, Harold Sakuishi (Beck, 7 Shakespeares) a également été récompensé du Prix de mise en lumière internationale qui récompense un auteur ni états-unien ni canadien qui a eu un impact sur le médium.

Selon le site Variety, c’est le réalisateur Andy Muschietti (Ça, Mamá…) qui sera aux commandes de l’adaptation américaine de L’Attaque des titans. Le film sera produit par Warner Bros, mais aucune date n’est annoncée pour le moment. D’après le site Okachi, la série phénomène est à présent traduite dans 18 langues et 180 pays ! Au Japon, ce n’est pas moins de 76 millions d’exemplaires qui sont en circulation. Dans le reste du monde, le tirage est aussi en constante évolution et il vient de dépasser la barre symbolique des 10 millions d’exemplaires !Alita Battle Angel

Kakukaku Shikajika d’Akiko Higashimura sera publié aux États-Unis à compter du mois de mai 2019. Ce manga en partie autobiographique a gagné le Grand Prix au Japan Media Arts Festival et le Prix Manga Taisho 2015… Si l’on en croit les propos de Stéphane Duval (éditeur du Tigre des neiges de la même autrice), la série devrait paraître sous peu en France.

– La Los Angeles Film Critics Association a annoncé qu’elle allait remettre un prix à Hayao Miyazaki pour l’ensemble de sa carrière. Cette remise de prix aura lieu le 12 janvier 2019 lors du dîner annuel de cette association de critiques créée en 1975. Le réalisateur est notamment salué pour ses capacités à émerveiller le public et à mettre en scène des personnages féminins forts. (Source : Hollywood Reporter)

– La sortie d’Alita Battle Angel, l’adaptation ciné du manga culte Gunnm de Yukito Kishiro dont on vous parlait dans Le Monde du manga #36, est décalé au 14 février 2019.

 

Dernières lectures conseillées

Lectures Novembre 2018
Après la pluie #7 – Jun Mayuzuki – Kana.
Beyond the clouds #2 – Nicke – Ki-oon.
Fairy Tale Battle Royale #2 – Ina Soraho – Doki-Doki.
– GIFT ± #9 – Yuka Nagate – Komikku.
Happiness #4 – Shuzo Oshimi – Pika.
Kingdom #1-6 – Yasuhisa Hara – Meian.
L’Atelier des sorciers #3Kamome Shirahama – Pika.
Le vieil homme et son chat #1 – Nekomaki – Casterman.
Made in Heaven #1 – Ako Shimaki – Akata.
Noise #1 – Tetsuya Tsutsui – Ki-oon.
Peleliu #1 – Kazuyoshi Takeda – Vega.
Space Brothers #24 – Chûya Koyama – Pika.
Starving Anonymous #1 – Yuu Kuraishi & Kazu Inabe – Pika.
The Promised Neverland #3 – Kaiu Shirai & Posuka Demizu – Kazé Manga.
Wonderland #4 – Yugo Ishikawa – Panini Manga.

 

Les nouveautés du mois de novembre à surveiller

Nouveaute Novembre 2018

07/11 – Aposimz – La planète des marionnettes #1 – Tsutomu Nihei – Glénat.
En cours – 3 tomes – 7,60 € – #ScienceFiction #Action #Pouvoir
07/11 – BLAME ! Deluxe #1 – Tsutomu Nihei – Glénat.
Terminé – 6 tomes – 14,95 € – #Culte #ScienceFiction #Aventure
08/11 – Le Tigre des neiges #1 – Akiko Higashimura – Le Lézard Noir.
En cours – 6 tomes – 13 € – #Historique #Aventure #Femmes
10/11 – L’Homme sans talent – Yoshiharu Tsuge – Atrabile.
Terminé – 22 € – #Gekiga #Drame #ChefDŒuvre
22/11 – Stop !! Hibari-kun ! #1 – Hisashi Eguchi – Le Lézard Noir.
Terminé – 3 tomes – 18 € – #ShônenJump #Comédie #TrancheDeVie
29/11 – Sleeping Charon #1 – Sayaka Mogi – Komikku.
Terminé – 3 tomes – 7,99 € – #Horreur #Thriller #Suspense

lLs fins de série à surveiller en novembre

Eclats d ame 4 Couv

12/11 – Bunza l’insouciant #3 – Shûzô Toki & Saburô Ishikawa – Black Box éditions.
12/11 – Les couleurs de Yuki #4 – Saburô Ishikawa – Black Box éditions.
21/11 – Kedamame #4 – Yukio Tamai – Glénat Manga.
22/11 – Ad Astra #13 – Mihachi Kagano – Ki-oon.
28/11 – Fire Punch #8 – Tatsuki Fujimoto – Kazé Manga.
29/11 – Éclat(s) d’âme #4 – Yuhki Kamatani – Akata.

 

Dernières chroniques asiatiques sur BoDoï

To your eternity #1-7, Les Montagnes hallucinées #1, Errances d’Emanon, Marion #1, Blue Giant #1-3, Devil’s Relics #1, Beyond the Clouds #1, Zero, Talentless #1-2, Mon père alcoolique et moi.

 

Sélection de couvertures japonaises #CoverLover

CoverLover Septembre 2018Pour plus de couvertures, cliquez ici :

Pour suivre en continu l’actualité manga, les coups de cœur et bien plus encore… suivez @RemiNoTsundoku sur Twitter, Facebook ou Instagram. Bonne lecture !
(Sources : sauf mention contraire ou redirection précise, les informations sont issues de sources plurielles et complémentaires et en grande partie de Marco06 (via Okachi), Manga News, Crunchyroll, Anime News Network et Comic Natalie)

Publiez un commentaire